Atelier de réflexion à l’occasion de la clôture du FSP mobilisateur AFORMA à Lomé au Togo

Un atelier de réflexion s’est tenu à Lomé (Togo) les 15 et 16 septembre 2015, à l’occasion de la clôture du FSP mobilisateur AFORMA (appui à la formation des forces de sécurité intérieure en Afrique).

JPEG

L’ambassade de France au Cameroun a pris en charge et organisé la participation d’une délégation composée d’un haut fonctionnaire de la Délégation Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), d’un officier supérieur de la gendarmerie nationale camerounaise et du conseiller technique DGSN en poste à Yaoundé.

Cette réunion a été l’occasion de dresser le bilan de ce projet qui a concerné dix pays d’Afrique (Bénin, Burkina-Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo) et d’essayer de mettre en exergue des perspectives de coopération futures dans le domaine de la formation en matière de sécurité.

JPEG

Ce projet d’un montant d’ 1.3 million d’euros a permis de former plus de 100 formateurs experts, 189 formateurs relais et de réaliser 27 salles de formation. Quarante hauts responsables de la formation ont également bénéficié d’une formation relative à la mise en place d’un schéma directeur de la formation et à la gestion des ressources humaines.

Depuis son lancement en mai 2011, le projet AFORMA a connu au Cameroun un développement régulier et continu. En 2013, après deux séminaires organisés en France dont le séminaire de haut niveau à l’EOGN, la gendarmerie et la DGSN ont engagé localement un certain nombre d’actions pour mettre en œuvre effectivement le projet.

Il a abouti au Cameroun notamment à la formation de 13 formateurs experts, qui, à leur tour, ont formé 90 formateurs relais. Plusieurs salles pédagogiques informatisées ont été réalisées et à l’occasion de la mise en place des schémas directeurs de la formation, la gendarmerie en a profité pour procéder à la rénovation en profondeur de ses scolarités.

Dernière modification : 01/10/2015

Haut de page