Cérémonie de fin de formation à l’EIFORCES

Le 2 septembre 2015, la cérémonie de fin de formation du 2ème brevet d’études supérieures de sécurité (BESS) et du 5ème diplôme d’état-major des forces de sécurité (DEMFS) de l’école internationale des forces de sécurité (EIFORCES), s’est tenue au palais des congrès à Yaoundé, sous la présidence de M. Pierre Moukoko Mbonjo, ministre des Relations extérieures.

Ce sont en tout 36 officiers supérieurs de gendarmerie et des hauts fonctionnaires de police de onze pays d’Afrique centrale et de l’Ouest qui se sont vus remettre leur diplôme de fin de scolarité. Il est à noter que le Camerounais Serge KAOLE, chef d’escadron de Gendarmerie a terminé major de sa promotion du DEMFS. Le Commissaire Principal du Cameroun Louis Serge AYISSI a terminé également major de la promotion du BESS. Les deux sont bien connus de l’ambassade de France. Ils ont été sélectionnés pour effectuer une scolarité en France, le premier à l’école spéciale militaire de Saint Cyr Coetquidan et le second à l’école nationale supérieure de police de Saint Cyr au Mont d’Or, financées par la coopération française.

JPEG

L’EIFORCES est un projet camerounais soutenu par la France depuis son origine, qui poursuit un triple objectif : contribuer au renforcement de la stabilité régionale, améliorer la gouvernance sécuritaire des pays participant au projet, promouvoir des standards communs au sein des forces de police et de gendarmerie déployées dans le cadre des opérations de maintien de la paix.

L’appui financier de la France s’est manifesté dès 2009 à la fois par la remise en état des infrastructures de formation en ordre public sur le site d’AWAE, par l’achat de munitions et de matériels et par le financement de formations spécifiques. Depuis, cet appui se concentre sur le maintien en état des installations et du matériel ainsi que sur le financement de certains stages. En 2014, 387 000 euros ont été attribués à l’appui au projet.

La France fournit en outre deux coopérants dédiés au projet en qualité de conseillers techniques du directeur général de l’EIFORCES. Leurs missions, officialisées par un décret et une convention, consistent à faciliter le développement du projet et à en garantir la pérennité.

Dernière modification : 14/09/2015

Haut de page