Cérémonie de lancement de l’opération de distribution des kits pédagogiques dans 12.924 écoles primaires publiques

 

 


CEREMONIE OFFICIELLE DE LANCEMENT DE L’OPERATION DE DISTRIBUTION DES KITS PEDAGOGIQUES DANS 12.924 ECOLES PRIMAIRES PUBLIQUES DU CAMEROUN

INTERVENTION DE S.EXC. MME CHRISTINE ROBICHON,
AMBASSADRICE DE FRANCE AU CAMEROUN
(YAOUNDE, 4 AVRIL 2014)

 ____________ 

 

Mesdames et Messieurs les Ministres,
Mesdames et Messieurs les représentants de différents départements ministériels
Dear members of the educational community,
Girls and boys, pupils of Bastos bilingual primary school

 

Mme le Ministre de l’Education de Base, je vous remercie de m’avoir offert de prendre la parole au cours de cette cérémonie de lancement de l’opération de distribution des kits pédagogiques dans les écoles primaires publiques du Cameroun.

C’est l’occasion de rappeler la volonté de la France de contribuer à l’action du gouvernement pour la formation de la jeunesse camerounaise, celle qui fera le pays de demain et lui donnera la dynamique nécessaire à sa croissance.

De longue date, la France fournit un soutien à l’éducation et à la formation technique et professionnelle au Cameroun. Sa contribution au renforcement du secteur éducatif est considérable. A travers le Contrat de Désendettement et de Développement (C2D), dont l’exécution a été confiée à l’Agence française de Développement (AFD), la France aporte un soutien global de 59 milliards de FCFA à la mise en œuvre de la stratégie sous-sectorielle de l’éducation de base au Cameroun.

La première tranche du C2D Education d’un montant de plus de 26 milliards de FCFA et les efforts du Gouvernement camerounais et du Fonds Catalytique de l’Initiative Fast Track administré par la Banque Mondiale ont permis de mener à bien la contractualisation de 37 200 instituteurs. Cette même tranche a également été utilisée au renforcement institutionnel du Ministère de l’Education de Base, à travers la formation de ses cadres et la réalisation de diverses études thématiques qui ont permis de nourrir le Document de Stratégie du Secteur de l’Education et de la Formation pour la période 2013-2020.

La seconde tranche du C2D Education mobilise près de 33 milliards de FCFA. Elle a déjà permis de contribuer au remboursement partiel des arriérés de subvention de l’Etat aux établissements maternels et primaires des réseaux confessionnels. Le programme de constructions et de réhabilitations scolaires, qui absorbera la plus grosse part de cette seconde tranche du C2D Education, vient d’entrer dans sa phase pratique et je ne doute pas que nous nous retrouverons bientôt pour poser des premières pierres de bâtiments scolaires.

Par le second C2D, la France apporte aussi un soutien important à la formation technique et professionnelle, qui bénéficie d’un engagement financier de plus de 16 milliards de F CFA.

Au-delà du C2D, la France finance un projet d’assistance technique organisée en Pôle d’Appui à la Professionnalisation de l’Enseignement Supérieur en Afrique Centrale (PAPESAC), qui contribue à la professionnalisation, au développement des compétences et à la promotion de l’innovation des systèmes d’enseignement supérieurs de la sous région, dans une perspective d’intégration au sein de la CEMAC.

La France apporte également un soutien à l’Institut Supérieur de Technologie d’Afrique Centrale (ISTAC), une école d’ingénieurs dont la réputation est bien installée.

Ce tableau de l’action de la France au Cameroun dans les domaines de l’éducation et de la formation ne serait pas complet si je ne mentionnais pas le dispositif de bourses de l’Ambassade de France, ni l’Espace Campus France, dont la principale mission est de faciliter la mobilité des étudiants désirant poursuivre leurs études supérieures en France.

Mesdames et Messieurs les Ministres, Mesdames, Messieurs,

Vous connaissez l’attachement de la France aux droits de l’homme et au droit de tous les enfants à l’éducation. Comme vous le voyez, elle est aux côtés du Cameroun pour développer une éducation et une formation de grande qualité. Mettre en place les conditions permettant à tous les jeunes d’avoir des chances égales de réussir leur parcours de formation est une priorité partagée par nos deux gouvernements.

En mettant des kits pédagogiques à la disposition des enseignants dans les écoles primaires publiques du Cameroun (près de 13.000), le C2D Education participe au renforcement de la formation de ces enseignants et à l’amélioration de leurs conditions de travail.

Mais cet effort du C2D ne doit pas être isolé. Comme il est souligné dans le Document de Stratégie du Secteur de l’Education et de la Formation, une politique du livre vise à favoriser la promotion de l’édition locale et l’accessibilité des manuels scolaires.

Mme le Ministre, Mesdames, Messieurs,

Je voudrais saluer tous les partenaires techniques et financiers qui apportent un appui significatif à la mise en œuvre du processus de développement de ce pays et souligner combien il est important de rassembler toutes les énergies nécessaires pour que l’éducation puisse constituer le socle de toutes les actions visant à un développement économique et social respectueux des droits de l’homme, durable et viable.

Je ne peux conclure sans saluer le travail remarquable des enseignants qui, sous votre direction Mme le Ministre, œuvrent au quotidien, sur le terrain, pour l’éducation de la jeunesse camerounaise. Je leur adresse mes encouragements et souhaite le plein succès de leur mission, persuadée que le bon usage des kits distribués aujourd’hui y contribuera.

We are hosted by a bilingual school. That leads me to say a few words in English to express my greetings to the English speaking part of the educational community and to wish them a full success in the use of the pedagogic bits.
Thanks you./.

 

 

Lire les articles parus dans la presse locale sur ce sujet

Dernière modification : 09/04/2014

Haut de page