Cérémonie de signature de l’accord cadre Ucac-Ird


CEREMONIE DE SIGNATURE DE L’ACCORD CADRE UCAC-IRD,
RECTORAT DE L’UCAC

DISCOURS DE S.E. MME CHRISTINE ROBICHON, AMBASSADRICE DE FRANCE AU CAMEROUN
(NKOLBISSON, 21 MARS 2014)

 _____________ 

 
JPEG

Monsieur le Recteur de l’Université Catholique d’Afrique Centrale,
Monsieur le Représentant au Cameroun de l’Institut de Recherche pour le Développement,
Mesdames et Messieurs responsables, enseignants, chercheurs de l’UCAC,

 

C’est avec plaisir que je suis avec vous en qualité de témoin de la signature d’un Accord Cadre de coopération scientifique et technique entre l’Université Catholique d’Afrique centrale (l’UCAC) et l’Institut de Recherche pour le Développement (l’IRD).

L’IRD, établissement public français sous tutelle conjointe des ministères français des Affaires étrangères et de l’Enseignement Supérieur, conduit des activités scientifiques au Cameroun depuis plus de 60 ans. Aujourd’hui, il compte au Cameroun 20 chercheurs, dont les trois missions fondamentales sont la recherche, la formation et l’innovation :

- les activités de recherche scientifique de l’IRD en Afrique centrale se concentrent prioritairement autour d’un programme pluridisciplinaire régional intitulé « changements globaux, biodiversité et santé en zones forestières d’Afrique centrale » ;
- les activités de formation incluent notamment les directions de thèses de mémoires de master, en vue de renforcer les capacités scientifiques en Afrique ;
- les activités d’innovation portent sur le transfert des résultats de la recherche dans le monde économique et social.

Pour assurer ses missions avec la meilleure efficacité, l’IRD travaille en partenariat avec des institutions académiques ou scientifiques locales. Au Cameroun, il a noué depuis des décennies des partenariats nombreux avec, notamment, les organismes de recherche relevant du Ministère de la Recherche Scientifique et de l’Innovation (MINRESI), ainsi qu’avec les Universités publiques (particulièrement celles de Yaoundé 1 et, de Ngaoundéré).

Avec cet Accord Cadre conclu aujourd’hui, l’IRD diversifie ses partenariats. L’UCAC a la réputation d’une institution solide, jouant sur la scène universitaire camerounaise un rôle de plus en plus éminent. Je suis convaincue que, dans les trois secteurs correspondant à ses missions principales (la recherche, la formation, l’innovation), l’IRD trouvera, à l’UCAC, des espaces prometteurs de coopération, notamment dans le domaine des sciences sociales, domaine encore insuffisamment exploré par l’IRD en Afrique centrale.

Déjà, depuis octobre 2013, des rencontres scientifiques se tiennent chaque mois, sur le thème « Sida et sociétés au Cameroun », co-organisées par l’Ecole doctorale de l’UCAC et par l’IRD. Déjà également, des scientifiques de l’UCAC et de l’IRD co-dirigent des thèses et des mémoires de master.

L’Accord d’aujourd’hui offre le cadre formel de développement de ces collaborations. L’UCAC et l’IRD peuvent désormais bâtir conjointement de nouveaux groupes de recherche, ouverts à d’autres institutions :

- par exemple sur l’évolution du phénomène religieux en Afrique centrale,
- ou encore sur la thématique « patrimonialisation et développement », l’IRD disposant à Yaoundé de ressources humaines et documentaires sur ce sujet.

Le domaine des sciences sociales, même s’il est prioritaire du fait des centres d’intérêt respectifs de l’UCAC et de l’IRD, ne doit pas être exclusif. Le périmètre de l’Accord signé aujourd’hui couvre l’ensemble des sciences appliquées au développement, incluant notamment les sciences de la santé et les sciences de l’environnement.

M. le Recteur de l’UCAC, M. le Représentant de l’IRD, c’est un magnifique enjeu qui s’offre à vous : construire ensemble un espace de production scientifique, un espace de respiration intellectuelle, qui nourrisse les liens déjà très forts entre le Cameroun et la France, qui soit vecteur pour nos deux pays d’innovation sociale et économique et qui contribue à la paix et au développement de la région.

C’est le vœu que je forme en souhaitant le plein succès de la coopération UCAC/IRD.

Je vous remercie de votre écoute./.

 

 

Lire les articles parus dans la presse locale sur ce sujet

Dernière modification : 09/04/2014

Haut de page