Comité de suivi des questions migratoires au Cameroun (26 sept. 2016)

La question migratoire constitue aujourd’hui un enjeu majeur pour la France comme pour l’ensemble de ses partenaires de l’Union européenne. Dans le cadre de la politique globale en matière de migrations, la représentation de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration à Yaoundé (OFII) a animé le comité de suivi des questions migratoires le 26 septembre 2016 à l’Ambassade de France à Yaoundé.

Ce comité vise notamment à assurer un meilleur pilotage et coordination de nos actions sur les différentes dimensions de ce phénomène. Différents services de l’Ambassade ont pris part à ce comité, notamment le service de la chancellerie, la DCI (Direction de la Coopération Internationale), le SCAC (Service de Coopération et d’Action Culturelle), l’AFD (Agence Française de développement), et les services consulaires.

En ligne de mire, il a été question du pilotage et de la mise en œuvre des actions de coopération françaises concourant à stabiliser les populations (développement, gouvernance, sécurité, gestion des frontières), du suivi et de la coordination des actions menées par nos partenaires régionaux et internationaux et de l’évaluation des phénomènes migratoires légaux et illégaux au Cameroun et du dialogue bilatéral en vue d’un véritable partenariat pour la mobilité des personnes (y compris l’accueil des réfugiés). Ces travaux visent à renforcer l’efficacité des politiques migratoires et la qualité de la lutte contre le trafic de migrants ainsi que la coopération en matière de retour et réadmission.

La question migratoire appelle une approche globale et équilibrée reposant sur la définition de solutions durables et concertées, notamment dans le cadre européen et en étroite coopération avec les pays de départ et de transit comme le Cameroun.

JPEG

Dernière modification : 15/11/2016

Haut de page