France Volontaires et la Ligue de l’Enseignement outillent les cadres de l’Agence du Service civique National de Participation au tutorat

Dans sa volonté de s’arrimer aux tendances internationales des dispositifs de volontariat, l’Agence du Service Nationale de Participation au Développement se propose de lancer la phase test d’un volontariat basé sur des missions d’ici la fin de l’année 2016. Dans l’optique d’outiller ses cadres à cette nouvelle orientation, ces derniers ont bénéficié d’une formation sur le tutorat. La formation visait à développer les capacités de futurs formateurs de tuteurs.

JPEG

Elle a été ouverte par le 31 mai et s’est clôturée le 3 juin 2016 sous la Présidence du Directeur Général de l’Agence en collaboration avec :
France Volontaires Cameroun,
• Michel BATHES, Président du comité départemental de coopération de la Ligue de l’enseignement,
• Patrick MARCEL, Délégué départemental de Solidarité Laïque et SG de la Ligue de l’enseignement des Pyrénées Orientales,
• Et l’agence du service civique National de Participation au développement du Cameroun.

JPEG

Cette formation a vu la participation d’une trentaine de cadres de l’Agence du service civique (10 chefs d’antennes régionaux et 20 cadres présents à Yaoundé). Etait également présent, le Coordonateur du Réseau des acteurs du volontariat et de la solidarité (Reseau créé sous l’impulsion de France Volontaires).

La ligue a mobilisé les fonds auprès du PESI (programme éducatif de la solidarité internationale) de Solidarité Laïque. France Volontaires Cameroun a conçu tous les contenus de la formation et en a assuré la conduite avec l’appui de la ligue de l’enseignement des Pyrénées Orientales.

JPEG

Les participants ont pu appréhender les contours du tutorat, son sens et les différentes étapes ainsi que son importance dans l’accompagnement des jeunes volontaires pour la définition de leur projet de vie. Ils ont ainsi été outillés sur les techniques d’entretien et d’accompagnement des volontaires, les enjeux interculturels dans le tutorat.

A l’issue des 5 jours de travaux, les participants se sont dits satisfaits et outillés pour former les tuteurs des volontaires engagés par l’Agence. Ils ont également produit un document de travail qui devra aboutir à un plan d’action de mise en œuvre d’un « volontariat de mission ».

JPEG

Comme l’a relevé le Directeur Général de l’Agence du Service Civique National de Participation au Développement tant à l’ouverture qu’à la clôture des travaux, il s’agit là d’une action de plus, après la facilitation des voyages d’étude en France, au Burkina-Faso et au Togo, qui témoigne de la volonté de France Volontaires d’accompagner l’Agence dans son émergence. Il n’a pas manqué de souligner que cet important renforcement des capacités est une preuve du dynamisme et de l’excellent climat des relations entre la France et le Cameroun.

Dernière modification : 06/10/2016

Haut de page