Les instituts de recherche

  • L’Institut de Recherche pour le Développement (IRD)

JPEG

L’IRD, depuis 1949 au Cameroun

L’IRD est implanté au Cameroun depuis 1949. Les premiers travaux étaient des inventaires en parasitologie, entomologie, hydrologie, pédologie, botanique, phytopathologie…, ainsi que des études sur l’élevage, les grandes cultures de rentes, le commerce ou les langues. À partir des années 80 se sont développées les sciences humaines avec notamment l’archéologie, la sociologie et la démographie, et des études sur les terroirs, les systèmes agraires et l’école. Depuis 1998, date de la réforme de l’ORSTOM qui conduit à la création de l’IRD, l’axe scientifique franco-camerounais s’oriente pleinement vers des connaissances et la surveillance des actions visant le développement. Les programmes de recherche actuels sont centrés sur l’hydrologie, les patrimoines, l’archéologie, la santé, la géographie et les sciences humaines.

L’IRD au Cameroun et en Afrique centrale

L’IRD est, à Yaoundé, une plate-forme pour de nombreux agents de l’IRD, du CNRS ou des universités françaises, en mission. Il accueille également des scientifiques camerounais, des doctorants, des postdoctorants ou des enseignants-chercheurs, qui développent leurs activités de recherche en utilisant les infrastructures de l’Institut et en participant aux programmes scientifiques d’unités de recherche de l’IRD.

Par ailleurs la Représentation de l’IRD au Cameroun a compétence sur le Gabon, le Congo, la Guinée Equatoriale, la République Centrafricaine et la République Démocratique du Congo.

Contacts

Représentation de Yaoundé
IRD, rue Joseph Essono Balla. Quartier Elig Essono
BP 1857 Yaoundé - CAMEROUN
Téléphone : 00 (237) 222 20 15 08 / 222 21 70 52
Fax : 00 (237) 222 20 18 54
Courriel : Cameroun@ird.fr

Pour plus d’information sur l’actualité de l’IRD au Cameroun :

http://www.cameroun.ird.fr/l-ird-au-cameroun/l-ird-au-cameroun

  • Le CIRAD

JPEG

Des zones de savane au Nord jusqu’à l’immense bassin des forêts du Congo au Sud, les activités du Cirad portent sur la gestion durable des ressources naturelles et sur l’amélioration des agro-écosystèmes cultivés. La zone Afrique centrale couvre 9 pays dans lesquels le Cirad a placé une quarantaine d’agents et accueille environ 150 missions chaque année, réalisées par des agents de Montpellier ou d’autres localisations outre-mer. Un volet du Contrat de Désendettement et Développement (C2D) relance les activités de recherche au Cameroun.

Priorités d’action du CIRAD :

  • Lutte contre l’insécurité alimentaire
  • Gestion durable des écosystèmes forestiers
  • Suivi de l’émergence des plantations agro-industrielles
  • Epidémiologie des maladies animales

Domaines de recherche du CIRAD :

  • Sécurité alimentaire
  • Amélioration des systèmes agroforestiers à base de cultures pérennes
  • Gestion raisonnée des socio-écosystèmes forestiers plantés et naturels du bassin du Congo
  • Systèmes cotonniers et durabilité des agro-écosystèmes en zone de savane
  • Amélioration des systèmes bananiers et plantains
  • Intensification écologique des systèmes aquacoles terrestres

Contacts

Direction régionale du Cirad Afrique centrale
BP 2572,Yaoundé Cameroun
Tél. : + 237 222 21 25 41
Fax : + 237 222 20 29 69
Courriel : cirad-cm@cirad.fr

Pour plus d’information sur les projets du CIRAD au Cameroun :
http://afrique-centrale.cirad.fr/le-cirad-en-afrique-centrale/cameroun

  • Le centre Pasteur du Cameroun

PNG

Le Centre Pasteur du Cameroun (CPC) est un organisme technique du Ministère de la Santé Publique du Cameroun, Etablissement Public Administratif, doté de l’autonomie financière et de la personnalité juridique. Il a été créé en 1959 à Yaoundé ; il dispose depuis 1985 d’une annexe à Garoua (CPCAG), et depuis 2004 d’une antenne à Douala.

Le CPC est membre du Réseau International des Instituts Pasteur (RIIP) dont il partage la mission principale, la lutte contre les maladies infectieuses. Il assure dans ce but quatre missions : services, Santé Publique, recherche et formation. L’objectif de chacune de ces missions est de répondre au mieux aux besoins en expertise scientifique et aux besoins d’intervention du Ministère de la Santé Publique en s’appuyant sur la Stratégie Sectorielle de la Santé et le Document de Réduction de la Pauvreté, en s’intégrant ainsi aux Objectifs du Millénaire pour le Développement des Nations Unies.

Les missions du CPC :

Le Centre Pasteur contribue à la lutte contre la maladie et la promotion de la santé à travers la prise en charge des patients camerounais et la prévention du risque sanitaire international par la surveillance des maladies endémiques et épidémiques, la recherche scientifique et la formation des personnels de santé.

Ainsi, cette mission se décline en 3 axes stratégiques :

  • Mettre à disposition du maximum de patients et clients camerounais une offre de biologie médicale et H&E au plus bas prix possible d’où notre slogan : « L’excellence en biologie accessible à tous ».
  • Contribuer à la lutte contre les maladies infectieuses en Afrique Centrale par des activités de surveillance biologique et épidémiologique,
  • Asseoir la reconnaissance nationale et faire du CPC, un Institut de Recherche Scientifique reconnu internationalement

Contacts

CPC Yaoundé
B.P. : 1274 Yaounde - Cameroun
Tél. : (+237) 222 23 18 03 - Fax : 222 23 15 64
Email : cpc@pasteur-yaounde.org

Antenne de Garoua

Tél. : (+237) 222 23 18 03 - Fax : 222 23 15 64
Email : ngambi@pasteur-yaounde.org

Antenne de Douala
Tél. : (+237) 223 18 03 - Fax : 222 23 15 64
Email : cpc_dla@pasteur-yaounde.org

Pour plus d’information : http://www.pasteur-yaounde.org/index.php/fr/

Dernière modification : 16/09/2015

Haut de page