Tenue des premières assises nationales de l’Etat Civil du Cameroun, avec le soutien de la France (30 juin 2016)

Le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation a organisé, le jeudi 30 juin 2016, les premières Assises nationales de l’Etat Civil du Cameroun, moment fort du Programme de Réhabilitation de l’Etat Civil du Cameroun (PRE2C) engagé par le Gouvernement du Cameroun avec le concours financier de la France et l’assistance technique de son opérateur Civi.Pol Conseil. La réhabilitation de l’état civil permettra une meilleure scolarisation, notamment des jeunes filles, et donc à terme un accroissement du niveau d’éducation, un meilleur accès aux soins de santé mais aussi l’égale possibilité pour chacun de garantir son identité, sa nationalité et l’exercice de ses droits de citoyen, dont, bien sûr, le droit de vote, fondement de la démocratie.

JPEG

Ces assises ont permis de réunir l’ensemble des acteurs de l’Etat civil du Cameroun au premier rang desquels les officiers et secrétaires d’état civil. Plus de 800 personnes avaient ainsi fait le déplacement de toutes les régions du Cameroun pour participer aux débats dont plus d’une dizaine de Délégués du Gouvernement et plus de 300 maires. Ces assises ont permis aux acteurs de l’Etat Civil du Cameroun d’échanger sur les grands enjeux et défis de la réforme de l’Etat Civil et faire remonter au Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation les préoccupations des agents de l’Etat Civil en Province. Elles parachevaient l’opération nationale de formation, financée dans le cadre du don français pour la réhabilitation de l’Etat Civil du Cameroun, qui a été conduite dans l’ensemble des 10 régions du pays, au profit de plus de 5000 acteurs de l’état civil avec, partout, le concours des autorités locales.
Par ailleurs, ces formations ont permis la distribution sur l’ensemble du territoire des manuels et textes de référence sur l’état civil en langue française et anglaise ainsi que les plaquettes d’information à destination des agents des formations sanitaires sur les déclarations des naissances et des décès.

JPEG

La France est heureuse d’ accompagner le gouvernement camerounais dans la mise en œuvre de sa décision de réhabiliter son état civil, dont le relèvement est essentiel pour assurer le respect des droits fondamentaux de ses citoyens, renforcer la démocratie et la justice et pour faire avancer le pays sur le chemin de l’émergence.
La France soutient la réforme de l’état civil camerounais au travers du Programme de Réhabilitation de l’État Civil du Cameroun (PRE2C), d’un montant d’1.8 M€ (1,23 milliard de FCFA), mis en œuvre par Civi.Pol Conseil pour le compte du Ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation.

JPEG

Dernière modification : 28/07/2016

Haut de page