Visite de Jean-Louis Borloo au Cameroun

Au cours d’une tournée africaine comprenant l’Egypte, le Tchad, le Mali puis la Côte d’Ivoire, l’ancien ministre français Jean-Louis Borloo a fait une visite mercredi 27 mai 2015 à Yaoundé. Ce déplacement sur le continent africain va de pair avec la création de sa nouvelle fondation « Energies pour l’Afrique ».

JPEG

Au cours de sa visite à Yaoundé, il a pu rencontrer au cours d’un déjeuner M. Pierre HELE, Ministre de l’Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable, ainsi que le Ministre de l’Eau et de l’Energie, M. Basile ATANGANA KOUNA. Il s’est ensuite entretenu avec Chef de l’Etat camerounais, S.E.M. Paul BIYA au cours d’une audience au palais présidentiel.

JPEG

L’ancien ministre français, retiré de la politique, s’engage actuellement dans un projet de développement du continent africain avec l’énergie comme point de mire. La fondation « Energies pour l’Afrique » nouvellement créée, a pour mission de collecter des fonds en vue de mener des projets d’électrification sur le sol africain. L’objectif serait de pouvoir mobiliser 5 milliards d’euros de subventions internationales sur une période de dix ans. Une agence d’électrification en Afrique devrait aussi être créée à l’issue du sommet de l’Union Africaine qui se tiendra le 15 juin 2015. Cette dernière aura le rôle de financer les différents projets à partir des fonds collectés.

JPEG

Le caractère vital de l’énergie, qui est aussi un préalable à d’autres domaines tels que l’accès à l’eau, l’éducation, la santé ou encore l’emploi révèle la nécessité de l’électrification du continent qui doit pouvoir être accessible à un tarif abordable pour les acteurs locaux. Jean-Louis Borloo souligne aussi sa volonté d’être uniquement le coordinateur de ce projet qui sera dirigé et développé par les acteurs africains.

JPEG

Le potentiel énergétique majeur du Cameroun, qui est le deuxième potentiel hydroélectrique du continent et le 20ème au niveau mondial, a été un aspect soulevé par l’ancien ministre français. L’engagement sur un programme de soutien à l’électrification massive et rapide du Cameroun par le Chef de l’Etat, SE Paul Biya, ainsi que la capacité du pays à absorber le CO² ont été aussi été des aspects mis en valeur lors de la visite.

Dernière modification : 23/06/2015

Haut de page