Histoire du Cameroun

- 1er janvier 1960 : Proclamation de l’indépendance.

- 21 février 1960 : Adoption par référendum de la Constitution.

- 5 mai 1960 : Victoire d’Ahmadou Ahidjo à l’élection présidentielle.

- 11 février 1961 : Référendum d’autodétermination pour la colonie britannique : le Nord, principalement musulman, choisit d’intégrer le Nigeria ; le Sud, principalement chrétien, choisit de rejoindre la République du Cameroun pour former la République fédérale du Cameroun.

- 14 août 1961 : Adoption de la Constitution fédérale.

- 1er octobre 1961 : Naissance de la République fédérale du Cameroun suite à la réunification du Cameroun français et du Southern Cameroon britannique.

- 1961-1963 : Répression avec l’aide des forces françaises de l’insurrection orchestrée par l’UPC.

- 1962 : Le franc CFA devient la monnaie officielle du pays.

- 23 mars 1965 : Réélection d’Ahmadou Ahidjo.

- 1er septembre 1966 : Ahmadou Ahidjo fusionne tous les partis politiques, à l’exception du PDC et de l’UPC, pour former l’Union camerounaise (UC).

- 28 mars 1970 : Victoire d’Ahmadou Ahidjo à l’élection présidentielle (3ème mandat).

- 20 mai 1972 : Référendum mettant fin au système fédéral et création de la République unie du Cameroun.

- 5 avril 1975 : Victoire d’Ahmadou Ahidjo à l’élection présidentielle (4ème mandat).

- 2 juin 1975 : Référendum constitutionnel approuvant la création du poste de Premier ministre, confié à Paul Biya.

- 20-21 octobre 1979 : Affrontements tribaux dans le Nord du pays (200 morts).

- 5 avril 1980 : Victoire d’Ahmadou Ahidjo à l’élection présidentielle (5ème mandat).

- 4 novembre 1982 : Démission du président Ahmadou Ahidjo pour "raisons de santé". Paul Biya lui succède.

- 20 mai 1983 : Tentative de coup d’Etat fomentée par des proches de l’ex-président Ahmadou Ahidjo.

- 18 juin 1983 : Nouvelle tentative de coup d’Etat fomentée par des proches d’Ahmadou Ahidjo.

- Juillet 1983 : Ahmadou Ahidjo est contraint à l’exil.

- 22 août 1983 : Tentative de coup d’Etat.

- 14 janvier 1984 : Victoire de Paul Biya à l’élection présidentielle.

- 21 janvier 1984 : Le pays prend le nom de République du Cameroun.

- 28 février 1984 : Accusé de complot, Ahmadou Ahidjo est condamné à mort par contumace.

- 6 avril 1984 : Tentative de coup d’Etat de la Garde républicaine (70 morts).

- 24 mars 1985 : L’UNC est rebaptisée Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC).

- 21 août 1986 : Eruption de gaz toxiques au lac Nyos (1746 morts).

- 24 avril 1988 : Réélection de Paul Biya (2ème mandat).

- 30 novembre 1989 : Décès de l’ancien président Ahmadou Ahidjo.

- 26 mai 1990 : Création du Front social démocrate (SDF).

- 5 décembre 1990 : Instauration du multipartisme.

- Avril-novembre 1991 : Opération "Villes mortes" : la grève générale, les émeutes et les manifestations s’étendent à tout le pays.

- 11 octobre 1992 : Victoire de Paul Biya lors des premières élections présidentielles multipartites (3ème mandat).

- 1994 : Tension croissante entre le Cameroun et le Nigeria à propos de la souveraineté sur la péninsule de Bakassi, riche en pétrole.

- 12 janvier 1994 : Dévaluation du franc CFA.

- 1er novembre 1995 : Adhésion au Commonwealth.

- Janvier-mai 1996 : Affrontements entre le Cameroun et le Nigeria à propos de la péninsule de Bakassi. Les deux pays finissent par accepter une médiation de l’ONU.

- 12 octobre 1997 : Victoire de Paul Biya à l’élection présidentielle (4ème mandat) ; élection boycottée par les principaux partis de l’opposition.

- 1er octobre 2001 : Manifestation des sécessionnistes anglophones dans le nord-ouest du pays (3 morts).

- 10 octobre 2002 : La Cour internationale de justice (CIJ) de La Haye accorde la souveraineté de la péninsule de Bakassi au Cameroun. Le Nigeria dénonce ce jugement.

- 29 octobre 2003 : Le Nigeria accepte de restituer 33 villages frontaliers conformément à la décision de la CIJ.

- 15 septembre 2004 : Le Nigeria refuse d’évacuer la péninsule de Bakassi.

- 4-6 juin 2004 : Paul Biya est victime d’une rumeur annonçant sa mort.

- 11 octobre 2004 : Victoire de Paul Biya à l’élection présidentielle (5ème mandat).

- 21 février 2006 : Début de l’opération Epervier visant à faire cesser la corruption.

- 23 mars 2006 : Naufrage d’un navire au large de Kribi, au sud-ouest du pays (130 morts).

- 12 juin 2006 : Accord de Greentree entre le Nigeria et le Cameroun sur la souveraineté de la péninsule de Bakassi.

- 17 juin 2006 : Annulation par le Club de Paris de la quasi-totalité de la dette publique.

- 4 mai 2007 : Crash d’un Boeing 737-800 de la compagnie Kenya Airways (114 morts).

- 12 novembre 2007 : Attaque contre un poste de l’armée dans la péninsule de Bakassi (21 morts).

- 25-27 février 2008 : Grève des transports dans plusieurs villes contre la hausse des prix de l’essence (17 morts).

- 10 avril 2008 : Amendement de la Constitution portant sur la limitation du nombre de mandats présidentiels.

- 14 août 2008 : Transfert de la souveraineté de la péninsule de Bakassi au Cameroun.

- 17 mars 2009 : Visite du pape Benoît XVI.

- 9 octobre 2011 : Victoire du président Paul Biya à l’élection présidentielle.

- 3 juillet 2015 : Visite du président François Hollande à Yaoundé.

Mise à jour : Septembre 2015

Dernière modification : 16/09/2015

Haut de page